Les projets durables seront soutenus: une chance pour les entreprises et associations monténégrines

L'Agence française de développement (AFD) a accordé au Monténégro un prêt favorable de 50 millions d'euros pour des projets de développement plus une subvention de 400 000 euros. Le président du Cercle d'entreprises France-Monténégro, Rajko Uskoković, a estimé pour Dan qu'il serait extrêmement important pour le Monténégro d'utiliser ce prêt afin d'obtenir l'injection économique nécessaire.

«La pandémie a définitivement créé de nouvelles cartes sur la planète. L'un d'eux est certainement la carte des nouvelles influences économiques et du positionnement. La France, en tant que pays porteur de l'idée d'une Europe unie et de l'Union européenne, revient dans les Balkans à travers divers projets. "Grâce à son agence de développement AFD, près d'un milliard d'euros sera investi dans les activités différentes en ex-Yougoslavie et dans les Balkans", a-t-il déclaré.

Il déclare que le récent prêt d'un montant de 50,4 millions d'euros que le Monténégro a reçu sera extrêmement important à utiliser afin d'obtenir l'injection économique nécessaire dans cette période complexe.

«Les fonds seront alloués à des projets durables et rentables par l'intermédiaire du partenaire de mise en œuvre du Fonds d'investissement et de développement (IRF) au Monténégro. C'est une chance unique pour les entreprises et associations monténégrines de postuler pour leurs projets dans des conditions très favorables », a déclaré Uskokovic.

Selon lui, la priorité dans l'utilisation des prêts aura des projets qui seront durables, et la plupart d'entre eux sont dans le domaine de l'énergie verte.

«Ainsi, les projets qui protègent l'environnement créent des avantages pour la société et nécessitent donc un capital initial. Les projets en agriculture figurent également sur la liste des priorités ainsi que les projets issus des technologies informatiques innovantes. Le Monténégro était trop dépendant du tourisme, cette crise nous l'a appris et il est temps de se tourner vers d'autres industries qui sont «actives» tous les 12 mois, pas seulement de façon saisonnière. Par conséquent, c'est l'occasion pour toutes les entreprises et les particuliers travaillant, productifs et axés sur des projets de postuler avec leurs projets pour ces fonds. L'objectif de ce prêt et de cette subvention est d'aider à développer la conscience entrepreneuriale au Monténégro », a déclaré Uskokovic.

Selon lui, au sein de ce prêt, il y a des fonds qui peuvent appartenir à parts égales à des entreprises publiques et privées, afin que les particuliers désireux de contester avec leurs entreprises puissent espérer des fonds de ce prêt.

 

CDM